lundi 11 janvier 2016

Deux mois

Le 26 décembre, nous avons fêté les deux mois de Sacha (et encore une fois je publie cet article 2 semaines plus tard).


S'il y a un mot qui résume ce dernier mois, je dirais que c'est "interaction". Sacha a commencé à s'intéresser à tout ce qui l'entoure et donc à nous principalement.

Ces premiers regards du premier mois se sont vite intensifiés comme s'il étudiait chaque trait de nos visages pour ne pas les oublier.

Ces premiers sourires encore un peu aléatoires sont maintenant monnaie courante. Et nous savons maintenant quel geste (hausser les sourcils), quel son (les "shoubidoubidouba" de son papa), quelle chanson ("Mon  tout petit", la chanson de Dumbo), quel jouet (le mobile fait par sa tatie) vont le faire sourire. C'est une telle source de joie à chaque fois qu'il nous offre un de ses sourires (et même que ces derniers jours il commence tout doucement à rire).

Nous avons tous les jours droit à des longues séances d'areuh et c'est tellement drôle d'essayer de donner du sens à tous ces gazouillis ! Chaque jour on l'entend faire un nouveau son et chaque jour on est tout aussi émerveillés.

Les nuits commencent à être de plus en plus régulières. Lorsque je l'entends pleurer la première chose que je fais c'est regarder l'heure sur mon téléphone puis comme mon cerveau n'est pas encore bien réveillé je compte avec mes doigts... 5, 6, 7h ! Trop fort mon petit chéri, tu as dormi 7h d'affilé!

Quant aux repas, on ne peut pas dire qu'il y ait un rythme bien installé. Certains jours, il mange toutes les 3h, d'autres toutes les 2 et d'autres encore j'ai l'impression de l'avoir au sein toute la journée . J'avais essayé au départ de respecter ces fameux 20 minutes par sein mais rien n'y fait, il mange 10-15 minutes d'un côté puis s'arrête. Mais bon, vu qu'il se porte bien je ne m'inquiète pas outre mesure..

Voilà, notre bébé va bien et c'est un vrai bonheur de voir que les choses se passent aussi facilement. Je manque souvent de confiance en moi et ce dans n'importe quel domain, alors ça fait du bien de sentir pour une fois que je fais les choses bien et que mon instinct est souvent le bon (quelle fierté quand je sais tout de suite pourquoi il pleure et que j'y remédie illico!)

Deux mois déjà et c'est vrai, comme tout le monde me le dit, que ça passe vite...

Ce nouveau mois sera le dernier en tête à tête avec lui et j'appréhende déjà. Mais bon, je me force à ne pas y penser et à profiter autant que possible de mon petit bout.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire